Se contenter de peu


photographie : Grégoire Deslandes